Votre bébé a des coliques ?

10 à 15% des bébé sont victimes de coliques qui interviennent à partir de la 3ème semaine du nourrisson mais bien souvent au niveau de sa 6ème semaine.
Elles durent généralement jusqu’au 3 ou 4ème mois de l’enfant.
Comment déterminer s’il s’agit bien de colique et donc pas d’un problème grave ?
Les coliques interviennent souvent après les tétés de fin de journée, le bébé est apaisé puis soudain il devient rouge se met à pleurer sans que l’on puisse le calmer, il semble souffrir, il a le ventre dur, il n’a pas de fièvre et ne vomit pas et semble être soulagé lorsqu’il émet des gaz ou des selles.
En tant que parent, c’est perturbant de voir son enfant souffrir tout en étant incapable de le réconforter mais pas d’inquiétude cependant à avoir car les coliques ne sont pas identifiées comme des maladies.
Il n’existe aucune solution proposée par la médecine naturelle pour palier à ces coliques.
L’ostéopathe, lui, a des techniques qui lui permettent en une à 3 séances de réduire, voir éliminer totalement ces crises de colique.
Si vous n’allez pas chez votre ostéopathe, alors vous pouvez commencer par tenter de donner la tétée en maintenant le bébé dans une position droite (debout), préférez des biberons de petit volume pour réduire l’air que votre bébé aspire pendant la tétée ; enfin massez votre bébé sur le ventre avec des mouvements circulaires, une heure avant les tétées qui donnent lieu à ces crises.

2016-11-14T09:33:15+01:00